Synode sur la Synodalité

Pour participer à cette démarche voulue par le pape, la paroisse organise 3 rencontres de 20h15 à 22h00 :

  • Lundi 14/02, à Ste Julienne
  • Jeudi 24/02, à Ste Julienne
  • Mercredi 09/03, à St Albert

Inscription souhaitée en téléphonant au Secrétariat ou en cliquant ici.

Que souhaite le pape ?
« En commençant ce parcours, nous sommes aussi appelés à devenir experts dans l’art de la rencontre. Non pas dans l’organisation d’évènements, ou dans la réflexion théorique sur des problèmes, mais avant tout dans le fait de prendre le temps de rencontrer le Seigneur, et de favoriser la rencontre entre nous. Un temps pour donner de la place à la prière, à l’adoration – cette prière que nous négligeons tant : adorer, faire place à l’adoration –, à ce que l’Esprit veut dire à l’Église ; un temps pour se tourner vers le visage et la parole de l’autre, pour la rencontre en tête à tête, pour se laisser toucher par les questionnements des sœurs et des frères, pour s’aider mutuellement afin de nous enrichir de la diversité des charismes, des vocations et des ministères. Chaque rencontre – nous le savons bien –, demande de l’ouverture, du courage, de la disponibilité à se laisser interpeller par le visage et l’histoire de l’autre. (…)Le Synode est un chemin de discernement spirituel, de discernement ecclésial, qui se fait dans l’adoration, dans la prière, au contact de la Parole de Dieu. La deuxième lecture d’aujourd’hui nous dit précisément que la Parole de Dieu est « vivante, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ; elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle juge des intentions et des pensées du cœur » (He 4, 12). La Parole nous ouvre au discernement et l’éclaire.

Qu’elle oriente le Synode, pour qu’il ne soit pas une « convention » ecclésiale, un colloque d’études ou un congrès politique, pour qu’il ne soit pas un parlement, mais un évènement de grâce, un processus de guérison conduit par l’Esprit. En ces jours, Jésus nous appelle, comme il l’a fait avec l’homme riche de l’Évangile, à nous vider, à nous libérer de ce qui est mondain, et aussi de nos fermetures et de nos modèles pastoraux répétitifs. Il nous appelle à nous interroger sur ce que Dieu veut nous dire en ce temps, et dans quelle direction il souhaite nous conduire. (Pape François, Homélie de la messe d’ouverture du synode)

Prière pour le Synode (proposée par le pape François.)
Nous voici devant Toi, Esprit Saint; en Ton Nom, nous sommes réunis.
Toi notre seul conseiller, viens à nous, demeure avec nous, daigne habiter nos cœurs.
Enseigne-nous vers quel but nous orienter ; montre-nous comment nous devons marcher ensemble.
Nous qui sommes faibles et pécheurs, ne permets pas que nous provoquions le désordre.
Fais-en sorte, que l’ignorance ne nous entraîne pas sur une fausse route, ni que la partialité influence nos actes.
Que nous trouvions en Toi notre unité, sans nous éloigner du chemin de la vérité et de la justice, en avançant ensemble vers la vie éternelle.
Nous te le demandons à Toi, qui agis en tout temps et en tout lieu, dans la communion du Père et du Fils, pour les siècles des siècles, Amen.

Thèmes pour nourrir notre écoute mutuelle : Les compagnons de voyage, écouter, prendre la parole, célébrer, coresponsables dans la mission, dialoguer dans l’Église et dans la société, avec les autres confessions chrétiennes, autorité et participation, discerner et décider, se former à la synodalité

Si vous voulez en savoir plus :

  • le document préparatoire est disponible : pdf à télécharger en cliquant ici.
  • les documents diocésains à partir desquels nous allons travailler sont disponibles en pdf
    en cliquant ICI.
  • L’homélie du pape François lors de l’ouverture du Synode est disponible en cliquant ici.
  • Ce qui se vit dans le diocèse: cliquer ici .